France : deux garçons d’origine ivoirienne portés disparus en Gironde

 

Plus de deux cents policiers sont à la recherche des deux garçons d’origine ivoirienne portés disparus à Eysines près de Bordeaux, samedi 23 juin.

C’est dans un jardin d’Eysines, près de Bordeaux, que les deux garçons d’origine ivoirienne ont été vus pour la dernière fois, samedi 23 juin. Environ deux cents policiers sont à leur recherche depuis ce lundi matin notamment dans un bois situé à 1,5 km de la maison.

Les familles d’Andy, huit ans, habitant à Bruges et d’Eyrane-David, sept ans qui, lui, réside à Lorient rendaient visite à des amis pour fêter un anniversaire, mais, le samedi après-midi, leurs proches n’ont plus eu de nouvelles. Les deux enfants qui jouaient au foot dans le jardin, seraient sorti en passant par le portail avant de la maison. Les parents ont alors entamé les recherches dans le quartier aux alentours de 19 heures et ont prévenu la police une heure plus tard.

Les policiers ont fait le tour du voisinage, éliminant la thèse de la noyade dans une piscine. Les recherches sont à présent focalisées sur un bois alentour. Des traces y ont été trouvées sans pour autant conduire aux disparus.

Pour le moment, aucun appel à témoins n’a été lancé car aucun des deux enfants n’a été vu en présence d’un adulte. Considérant que « le nécessaire n’a pas été fait », le père d’Eyrane-David a lancé un appel à témoins devant les caméras et décrit les enfants comme « très polis ». Selon lui, le petit Andy est un garçon « peureux ». Une enquête a été ouverte pour « disparition inquiétante ».

Description des enfants au moment de leur disparition :

Andy portait un tee-shirt noir, un short noir et des mocassins noirs. Eyrane-David, quant à lui, a une crête et les cheveux rasés sur les côtés. Il était vêtu d’un pantalon rouge, d’un tee-shirt vert et portait des mocassins jaunes. Tous les témoins éventuels peuvent contacter la police au 05 57 85 72 30 et au 05 57 85 77 77 la nuit.