Fin de la censure d’Internet en Ethiopie

Le Comité pour la protection des journalistes s’est félicité aujourd’hui de la décision du gouvernement éthiopien d’autoriser l’accès à 264 sites Web, y compris des organes de presse et des blogs, bloqués dans le pays.

Dans un tweet publié aujourd’hui, Fitsum Arega, chef de cabinet du Premier ministre Abiy Ahmed, a déclaré que les sites désormais accessibles comprenaient les sites de presse de la diaspora Oromia Media Network (OMN) et Ethiopian Satellite Television and Radio (ESAT). Belay Manaye, journaliste à Addis-Abeba, a confirmé au CPJ que ces sites étaient accessibles en Ethiopie.

“Permettre aux Ethiopiens d’accéder à ces médias est un signe positif que le Premier ministre Abiy Ahmed s’est engagé à tenir sa promesse de mettre fin à la censure éthiopienne de la presse indépendante”, a déclaré Angela Quintal, coordinatrice du programme Afrique du CPJ. “Nous demandons au Premier ministre de modifier à présent les lois qui restreignent la liberté d’expression et de mettre fin à un système de surveillance qui a longtemps été utilisé pour intimider les journalistes”.