Fils de Dschang

Un jeune camerounais de 29 ans a décidé de se servir d’Internet pour promouvoir sa ville natale et créer une communauté virtuelle des gens du crû en particulier et des Camerounais en général. A consulter.

Il s’appelle Géraud Noupouwo, il est Camerounais et a 29 ans. Il a mis ses connaissances informatiques au service de sa ville natale : Dschang.  » Fils dévoué et patriotiquement attaché à mes racines, je relate dans ce site, l’histoire de la ville et de son peuple, de sa création à nos jours « , explique-t-il. Le site est de belle facture, révélant les trésors de cette ville que le webmaster qualifie de  » mystérieuse  » mais aussi pleine de richesses culturelles et touristiques.

 » Ville prospère à sa création par les Allemands en 1903, elle tombe en ruine après l’indépendance du Cameroun en 1960, avant de se rebâtir une renommée après la création de son université en 1993 « , apprend-t-on sur Dschang-online. Le site se veut un espace de rencontre et d’animation culturelle, visant particulièrement les Camerounais originaires de la région de Menoua. On y trouve de l’actualité, des pages touristiques et un guide complet sur Dschang.

Développement régional

Le site vise à regrouper virtuellement la communauté camerounaise, notamment par le biais d’un forum, et  » permet aux Camerounais éparpillés à travers le monde de se retrouver et de revivre la chaleur nationale avec ceux qui sont restés au pays « . Mais Dschang-online fait également partie d’un projet plus vaste : celui de promouvoir le développement du département grâce aux NTIC. Le site sera suivi par la création d’une radio régionale, permettant de toucher un plus large public.

Pour intégrer cette sympathique communauté virtuelle, parcourez déjà la grammaire et le petit dictionnaire yemba-français, c’est la langue parlée à Dschang…

Visiter le site.