Film anti-islam : la manifestation de samedi interdite

Alors que les réseaux sociaux continuent d’appeler à une manifestation samedi contre le film L’Innocence des musulmans et Charlie Hebdo, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault a affirmé mercredi sur RTL qu’une demande en ce sens déposée à Paris ferait l’objet d’une « interdiction ». « Une déclaration de manifestation a été déposée, cette déclaration sera suivie d’une interdiction », a-t-il indiqué. Il n’y a « pas de raison qu’on laisse dans notre pays venir des conflits qui ne concernent pas la France ». « Nous sommes dans une République qui n’a pas du tout l’intention de se laisser intimider par qui que ce soit autour de ses valeurs ». « Nous ne tolérerons pas de débordement », a-t-il tranché. Il a par ailleurs salué le « grand esprit de responsabilité et de modération » des responsables du culte musulman. « Ce sont des groupes minoritaires qui veulent exploiter la situation, la République ne se laissera pas faire », a insisté M. Ayrault.