Fête des motards à Libreville : France Mbazoghé gagne le 1er Bikini Bike Wash

La jeune France Mbazoghé, 18 ans, a remporté dimanche, au stade de l’Amitié à Libreville, la première édition du Bikini Bike Wash, organisée à l’occasion du premier motocross d’Afrique centrale.

L’un des temps forts du « Libreville international Motos show » a été certainement l’organisation du Bikini Bike Wash. Épreuve au cours de laquelle les filles lavent les motos en maillot de bain. Et c’est la jeune France Mbazoghé, 18 ans, qui a remporté l’épreuve face à trois autres concurrentes, aussi belles, sexy et talentueuses.

Le public de Libreville est resté pantois dimanche au stade de l’Amitié, lorsque quatre jeunes filles, habillées en maillot de bain, sont montées sur scène pour…laver des motos. « Du jamais vu dans l’histoire du Gabon. Vraiment, nous avons eu de quoi régaler nos yeux. C’était formidable. La fête était très belle, comme les jeunes filles qui étaient sur scène. Nous remercions les organisateurs de nous avoir offert de bons moments de détente en cette période de début des vacances. Personne n’oubliera également ces images de motos en plein ciel, avec des pilotes extraordinaires », a déclaré la spectatrice Jeanne Moubeka, visiblement aux anges.

En récompense, France Mbazoghé a reçu un chèque de 500 mille FCFA (763 euros) de la part du Comité d’organisation, plus un téléphone portable Black Berry. « Je suis très contente. Pourtant ce matin, j’avais très mal aux pieds, mais j’ai eu la bénédiction de ma mère. Tout s’est bien passé pour moi lorsque que je suis montée sur scène. Dieu merci», a lancé la gagnante de cette première édition.

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba a assisté aux dernières démonstrations des pilotes, dans l’après-midi de dimanche. Libreville international Motos show a pris fin dans la soirée, avec la tenue d’un concert gratuit, au stade de l’Amitié.

Il faut signaler qu’en marge des spectacles, une véritable foire des motos a été organisée dans l’enceinte du stade de l’Amitié, avec l’appui de nombreux concessionnaires internationaux. Cette foire, selon de nombreux Gabonais, constituait la face cachée de ce « Libreville international Motos show ». On pouvait y trouver plusieurs types de motos, à des prix très abordables.

« Cet événement est un grand rassemblement de motards en Afrique centrale. C’est une grande première. Il est organisé grâce à l’appui de nos partenaires qui sont des grands concessionnaires de plusieurs types de motos. Pour mieux présenter les engins, nous avons pensé qu’il était également nécessaire de présenter au public les différents disciplines sportives qui gravitent autour de ces engins », a confié Didier Ntountoume, membre du Comité d’organisation.