Festival du Film d’El Gouna : Hicham Lasri remporte trois prix

Hicham Lasri (23 oct 21)
Hicham Lasri

Hicham Lasri, l’un des plus grands cinéastes marocains, vient de confirmer ce statut, en s’adjugeant trois prix au Festival du Film d’El Gouna, en Egypte avec «Happy Lovers», un film qui promet déjà de belles surprises.

Réalisateur, écrivain et scénariste, Hicham Lasri a réalisé plusieurs projets de films, des romans ou des BD. Après des œuvres phares comme The End en 2011, Starve Your Dog en 2015 ou encore Headbang Lullaby en 2017, le réalisateur marocain promet un nouveau tournant dans son cinéma. Le film « Happy Lovers » vient de rafler trois prix au Festival du Film d’El Gouna en Egypte.

« Happy Lovers » est une comédie sombre comme aime à le rappeler Hicham Lasri, qui se passe dans les années 90. L’histoire est tout de même cynique et on semble retrouver l’absurdité chère à Lasri puisqu’il raconte l’histoire d’un écrivain fauché qui tue un auteur connu selon une fatwa et en échange d’un pactole qui l’aidera à sauver femme et enfant d’une misère absolue. « Au lieu de faire du cinéma funk, je vais me contenter de faire du cinéma », a-t-il avoué à Screen Daily.

« Fifty Meters » de l’Égyptien Yomna Khattab a été le grand gagnant de la plateforme « CineGouna », la branche industrielle du Festival du film d’El Gouna créée pour soutenir et autonomiser les cinéastes égyptiens et arabes et les aider à trouver un soutien artistique et financier. Cette année, la plateforme « CineGouna » a déboursé des prix d’une valeur de 300 000 dollars à travers 13 projets en développement et 7 films en post-production. La plateforme gère les programmes SpringBoard et Bridge.