FESPACO 2017 : cérémonie d’ouverture

fespaco_2017_5.jpg

La 25e édition biennale du festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) a été ouverte ce 25 février par le Président du Burkina Faso. La plus grande manifestation du septième art africain se déroule du 25 février au 4 mars 2017 dans la capitale burkinabè.

Pendant une semaine, du 25 février au 4 mars 2017, les festivités battront leur plein autour d’un thème « Formation et métiers du cinéma et de audiovisuel ». Mais aussi autour des projections cinématographiques. Au total, 105 films d’une vingtaine de pays seront donnés à déguster aux amateurs des images animées.

fespaco4-2.jpg

17 films d’écoles, 20 films longs-métrages, 21 séries télévisuelles, 21 documentaires et 26 courts-métrages sont en lice dans les différentes catégories de la compétition officielle.

fespaco_2017.jpg

Lors de la cérémonie d’ouverture, le président du comité d’organisation, Stanislas Méda, a invité les Ouagalais et les Burkinabè en général à prendre d’assaut les salles de ciné aménagées à l’occasion pour faire honneur aux oeuvres des cinéastes. « C’est une occasion pour nous de redorer le blason de notre cinéma», a ajouté le maire de la ville de Ouagadougou, Armand Béouindé.

fespaco_2017_5.jpg

« Le cinéma africain doit s’adapter aux nouvelles technologies, se professionnaliser davantage», a ajouté pour sa part, le ministre de la culture burkinabè, Tahirou Barry. Rappelant que la Côte d’Ivoire a apporté un soutien financier de 50 millions de FCFA et mis à disposition la star Alpha Blondy…

fespaco_2017_bis.jpg

Annoncé en grande pompe, Alpha Blondy est effectivement monté sur le podium du stade municipal, pour marquer en lumière et en sonorités le début effectif de ce rendez-vous devenu désormais incontournable sur le continent africain.