Fesman : Abdoulaye Wade blanchisseur d’argent ?

Ancien compagnon politique d’Abdoulaye Wade, Amath Dansokho, Président d’honneur du président d’honneur du Parti de l’indépendance et du Travail (PIT), accuse le président sénégalais d’entretenir le mystère au sujet du coût réel et des sources de financement du dernier Festival mondial des arts nègres. « Un jour c’est 15 milliards, un autre jour c’est 35 milliards, le surlendemain c’est 70 milliards », a-t-il déclaré lors d’une émission sur RFM, une radio dakaroise. Abdoulaye Wade n’a jamais révélé à combien se montait la contribution de son pays dans l’organisation de ce festival, écrit ce lundi [Pressafrik->
]. D’où le soupçon chez M. Dansokho, que ce mystère volontairement entretenu puisse cacher des pratiques plus douteuses, comme le blanchiment d’argent. Le président Wade « travaille avec n’importe quel argent», soutient-il, ajoutant : «J’ai de forts soupçons que Wade est dans le blanchiment d’argent. Sur cet argent qui a circulé, ce ne sont pas les ressources uniquement sénégalaises. Ce sont ne pas les contributions des pays africains.»