Ferveur dans les rues et les maquis de Douala après le « sacre » du Cameroun


Lecture 3 min.
Les supportes camerounais
Les supportes camerounais

Les Lions Indomptables du Cameroun reviennent de loin. Après avoir été refroidi dans les 30 premières minutes du match face au Burkina Faso, les hommes d’António Conceição sont parvenus à inverser la tendance, pour finalement l’emporter 2-1, en match d’ouverture de cette 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations. Une victoire qui a été célébrée à grands fracas par les Camerounais.

Envoyé spécial au Cameroun,

Le coup de sifflet final du match face au Burkina Faso a été une véritable délivrance pour les Camerounais, qui sont passés par toutes les étapes d’émotions, au cours du match de ce dimanche 9 janvier 2022, qui s’est joué au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. La victoire de la bande à Aboubacar Vincent a été célébrée en grande pompe dans les rues du pays. A Douala par exemple, c’est sous les klaxons des motos et des voitures que la populations a célébré cette victoire des Lions Indomptables. Mais, également les sifflets et les bruits des vuvuzelas.

Les supportes camerounais enflamment les rues et les maquisDans toutes les rues, c’est le déferlement. Les carrefours bondés de monde, qui se congratulaient et jubilaient. C’était tout simplement la fête, dans les rues certes, mais aussi les maquis, les restaurants et les grand-places. Chacun y va de ses commentaires. Certains ont tellement apprécié la réaction de leur sélection, qu’ils estiment déjà que la Coupe restera au Cameroun.

« C’était comme en 2017. L’équipe a montré beaucoup d’envie, de détermination et le sens du devoir patriotique. Je ne vois pas une équipe arrêter le Cameroun lors de cette compétition, surtout que nous sommes à domicile. Sans conteste, nous sommes les plus forts. Et Les Lions l’ont démontré ce soir en venant à bout du Burkina Faso », a déclaré un supporter, qui a poursuivi son jubilé en soufflant fort dans son vuvuzela pour ensuite fondre dans la foule en liesse.

Douala continue de vibrer sous la ferveur de cette victoire du Cameroun, pour le compte du match d’ouverture. Un match qu’il fallait à tout prix gagner. Et pour les Camerounais rencontrés, l’équipe a fait l’essentiel. Plusieurs motocyclistes, des conducteurs de voitures et même des piétons brandissant haut les couleurs du Cameroun, criant à tue-tête : « les Lions Indomptables ! Aboubacar Vincent ! ».

En tout cas à Douala, la fête est bien arrosée. L’alcool coule à flot, comme si les Camerounais venaient de remporter un titre de champion. Des images qui illustrent de fort belle manière que le Cameroun l’a échappé belle face au Burkina Faso. Car, visiblement, même les supporters reviennent de loin. Pour le moment, c’est la fête en attendant la prochaine sortie du Cameroun dans ce groupe A, face à l’Ethiopie, le 13 janvier prochain.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter