Fellag : le bateau d’Australie accoste à Paris

Embarquez sur  » le bateau pour l’Australie « , la croisière n’est qu’à 90 francs. Le commandant Fellag et son équipage, ses trois personnages, vous souhaitent la bienvenue. Entre Dario et Coluche, Fellag, le comédien algérien le plus insolent et le plus talentueux de sa génération, se lâche et se fâche. Larguez les amarres !

 » Mes copains, à l’école primaire, dansaient autour de moi en me traitant de kabyle dégénéré. Comme je ne parlais pas arabe, je croyais qu’ils m’aimaient bien et je dansais avec eux. Plus tard, j’ai appris l’arabe et donc compris ce qu’ils disaient, eux n’ont jamais compris qu’ils étaient, eux aussi, des Kabyles « . Le ton est donné. Rire et questionnements. On se tient le ventre à chaque blague mais le cerveau reste vigilant. Chaque (petite) phrase est pétillante comme du champagne, forte comme une massue. Belle comme Djamila, ce personnage féminin qui a 300 soupirants …et Arezki.

Arezki est plus que soupirant, il est amoureux. Tellement amoureux qu’il se transforme en chien pour déjouer la surveillance des parents, des frères, des cousins, des neveux et des voisins de Djamila. Il faut dire que le père de Djamila ne veut pas que sa fille, à sa sortie du lycée, soit admirée par les jeunes du quartier, adossés le long d’un mur. Il la cloître chez lui. Mais les jeunes sont très pratiques : ils déplacent le mur et le trottoir pour les mettre juste sous le balcon de Djamila. Arezki aboie à fendre l’âme. Si l’histoire ne vous a pas plu, passez à la suivante et ne soyez pas hypocrite, n’applaudissez pas ! Ou alors, très fort !

Je suis poursuivi par un steak géant

Fellag est proche de Boris Vian dans  » l’écume des jours « . L’absurde est normal, tout comme est normal la poursuite infernale entre un steak géant d’au moins deux mètres et Mohamed, un gamin algérois. Vous n’avez rien compris à l’histoire ? Normal, vous n’avez jamais mangé du couscous-haricots blancs-macaroni. Vous ne voyez toujours pas le rapport ? Allez voir le spectacle, Fellag se fera un plaisir de vous  » spliker « . Si, si, missiou et tenez votre caniche en laisse, j’ai des démangeaisons…Vous ne savez pas que je suis Algérien ou quoi ? Demandez à Chirac, il vous expliquera la vision du président algérien, Bouteflika, sur les rapports Nord/Sud. Franchement, il y a des coups de pieds qui se perdent !

Bon, si avec tout ça, vous n’avez pas envie d’aller voir le spectacle, c’est que vous n’avez rien compris au titre  » Le bateau d’Australie « . Si, il existe puisque Fellag l’a inventé.