Fadel Barro : Le véritable combat au Sénégal va commencer après les élections.

Interviewé par Survie, Fadel Barro l’un des leaders du mouvement « Y en a marre » pense que la France est encore derrière Abdoulaye Wade mais quil faut arrêter de se plaindre : « c’est aux peuples africains de prendre leur responsabilité. De ne plus laisser des dirigeants téléguidés comme des marionnettes détruire leur pays. » explique-t-il. Pour Fadel Barro, le plus difficile sera l’après élection présidentielle, passée février 2012 : « Ces élections de 2012 ne sont qu’une étape, certes décisive, mais une étape. C’est à partir de ce moment qu’il faudra être vigilant pour surveiller le programme pour lequel le nouveau président aura été élu. Sinon, on va répéter la même chose qu’en 2000 avec un autre Abdoulaye Wade perpétuant le système« .

Lire son interview sur le site de Survie : Sénégal : témoignage de Fadel Barro un des initiateurs mouvement « Y’en a marre »