Extradition de Senoussi : la Mauritanie s’engage

Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la Mauritanie, a promis « du positif » à la Libye. La demande d’extradition d’Abdallah al-Senoussi de la part de la Libye semblerait donc préférée à celles faites par la CPI et la France. Le colonel Abdallah al-Senoussi, arrêté mardi à l’aéroport de Nouakchott, est l’ancien chef des renseignements militaires de Mouammar Kadhafi. Il est recherché par la Cour pénale internationale (CPI) pour « meurtres et persécutions de civils constitutifs de crimes contre l’humanité » dans le cadre de la révolution libyenne, mais il a aussi été condamné en France à la prison à vie par contumace en 1999, pour son implication dans l’attentat du 10 septembre 1989 contre le vol UTA 772, où 170 personnes dont 54 Français avaient trouvé la mort.

Lire aussi l’article : Qui jugera le colonel Abdallah al-Senoussi ?