Explosion d’une fusée américaine 2 mn après son lancement

Avec à son bord une capsule Dragon non habitée destinée à approvisionner la Station spatiale internationale, la fusée Falcon de SpaceX a explosé peu après son décollage de Floride, ce dimanche.

Après une longue série de succès, la société californienne SpaceX vient d’enregistrer son premier échec, ce dimanche 28 juin 2015. En ce sens que la fusée Falcon a explosé peu après son décollage de Floride, avec à son bord une capsule Dragon non habitée destinée à approvisionner la Station spatiale internationale (ISS).

Alors que la télévision de l’agence spatiale américaine (NASA) retransmettait en direct le lancement, le commentateur a indiqué que « le lanceur a explosé (…). Il apparaît que nous avons un échec de la fusée (…) mais à ce stade on ne sait pas exactement ce qui s’est passé ». Au même moment, des morceaux de la fusée retombaient vers le sol.

Le commentateur, qui évoque « une anomalie durant la première partie du vol », ajoute qu’il « semblerait qu’il y a eu un problème avec le premier étage de la fusée ». De son côté, le patron de SpaceX, Elon Musk, a évoqué, sur Twitter, un excès « de pression dans le réservoir d’oxygène liquide du dernier étage de la fusée ». .

Dragon devait arriver tôt mardi à l’ISS et transportait près de deux tonnes de matériel et d’approvisionnement pour la NASA, notamment des aliments et des vêtements pour l’équipage ainsi que du matériel destiné à des expériences scientifiques.

C’était la septième mission de ravitaillement de l’ISS effectuée par SpaceX pour le compte de la NASA sur les 12 prévues. Les six précédentes missions avaient toutes été un succès. Dragon est la seule capsule au monde capable de ramener du fret sur Terre.

Il s’agit là de deux échecs en moins de deux mois pour approvisionner l’ISS. Car le vaisseau russe de fret Progress a lui aussi subi un échec fin avril. Désormais, tous les espoirs reposent sur un vaisseau de fret japonais pour espérer approvisionner l’ISS.