Exclusif-Guinée : la photo du jeune tué à Bambéto

img_838208099378.jpg

Comme nous l’annoncions dans une de nos éditions d’hier lundi, la journée ville morte organisée en Guinée ce 25 novembre a fait un mort. Afrik.com a réussi à obtenir la photo de ce jeune « abattu pas les gendarmes », selon un témoin de la scène.

(De notre correspondant à Conakry)

La Guinée a connu une journée particulière ce lundi 25 novembre 2013. En ce sens qu’il y a eu un mort en marge de la journée ville morte organisée à l’appel de l’opposition républicaine et qui a paralysé la capitale, Conakry. Si dans certains quartiers, les citoyens vaquaient à leurs occupations, d’autres quartiers ont connu des tensions vives. Comme dans la Commune de Ratoma où un jeune a été tué.

C’est précisément à Bambéto qu’un riverain du nom d’Ibrahima Barry, a confié à Afrik.com qu’un jeune a été tué. « Le jeune qui a été tué s’appelle Mamadou Bailo Barry. Les faits se sont déroulés aux environs de 12 heures. Il était à proximité de la boutique Mari Faala . Je précise qu’il jouait au football. C’est un gendarme se trouvant dans un des quatre pick-up de la gendarmerie numéro deux de Hamdallaye qui a tiré sur le jeune », a confié ce riverain. Sauf que pour l’heure, aucune information sur les mobiles du « crime ».

Pour le moment, aucune réaction. Pas du côté de l’opposition, encore moins dans le camp du Président Alpha Condé. Quant à la population, il n’est pas exclu, selon des informations reçues, qu’il y ait des manifestations visant à dénoncer ce « crime odieux ».