Exaltant et tragique Soudan

Le troisième roman de l’auteur soudanais Jamal Mahjoub, Le Train des sables, retrace l’épopée insurrectionnelle menée au XIXème siècle par l’imam Mahdi, sorte de messie, contre les puissances coloniales. L’occasion de plonger dans le riche univers de ce conteur hors pair.

Jamal Mahjoub est un vrai romancier, de ceux qui font naître des images et des mondes et qui suscitent la réflexion. Un être hybride entre un conteur, un poète et un historien. Le Train des sables, son dernier roman, est une vision kaléidoscopique d’une période exaltante mais tragique du Soudan : l’insurrection mahdiste, du nom de ce messie musulman qui durant quinze ans réussira à vaincre ceux venus coloniser sa terre. Autrement dit les Turco-Egyptiens puis les Britanniques dépêchés spécialement pour aider les Turcs à se maintenir à Khartoum.

Mélange des genres

Le Train des sables est donc une chronique historique et une épopée guerrière qui se déroule de 1881 à 1898. Il évoque la guerre avec ses batailles sanglantes et parfois vaines, l’horreur des combats, la misère et les maladies. Mais il raconte aussi la construction du chemin de fer qui symbolise la puissance coloniale.  » Il aimait ces rails et ces machines luisantes, mais elles ne serviraient jamais qu’à imposer un pouvoir « , écrit Jamal Mahjoub.

Le roman retrace aussi plusieurs aventures humaines. D’abord l’histoire de cette figure énigmatique et mystique qu’est Muhammad Ahmad ibn Abd Allah, dit Al Mahdi, qui soulève l’enthousiasme du peuple. Celui aussi qui espère ramener le peuple soudanais dans le droit chemin de l’Islam.  » Je guiderai les fidèles dans ce combat sacré, dans cette guerre contre le pouvoir et la foi corrompue « , insiste t-il. Le Train des sables retrace les destins croisés de personnages attachants comme le pèlerin Hawi, Noon, une jeune femme considérée comme habitée par les démons ou encore le commandant britannique Hamilton Ellesworth.

Le Train des sables est enfin un roman d’aventure avec une question qui nous obsède tout au long de sa lecture : ce Mahdi est-il un charlatan  » escroc des champs de foire « , un illuminé,  » au début, ils croient qu’ils sont en relation avec Dieu, et après, ils se prennent pour Dieu « , ou un saint ? Réussira-t-il à sauver son peuple des colonisateurs et de la misère ? Bien que Jamal Mahjoub nous retrace un époque lointaine, les leçons à tirer sont d’actualité. L’auteur fustige en effet les messages fondamentalistes et leur caractère inextricable.  » Il leur parla de la religion et du monde, et de la manière dont certains hommes pouvaient faire usage de la religion lorsqu’ils ne recherchaient que le pouvoir, il leur dit que c’était là la pire des trahison « .

Commander le livre :

Le Train des sables, Jamal Mahjoub, Actes Sud