Eurovision 2010 : Jessy Matador, trop africain pour représenter la France ?

L’annonce de la nomination par France Télévision du chanteur Jessy Matador pour représenter la France au concours de l’Eurovision le 29 mai prochain fait débat sur le web. Dans certains forums Internet, le chanteur français d’origine congolaise, ainsi que la chanson interprétée, « Allez, Ola, Olé!», est vivement critiquée. Le problème ? Certains lui reprochent de chanter des « trucs africain » et en créole, d’autres critiquent le fait qu’il ne soit pas assez connu.

La candidature de Jessy Matador à l’Eurovision 2010 relance le débat sur l’identité nationale. En effet, des polémiques ont éclaté suite à sa nomination en tant que chanteur qui représentera la France au concours le 29 mai prochain. Le chanteur français d’origine congolaise y interprétera le titre « Allez, Ola, Olé !». La chanson sera également utilisée pour promouvoir la Coupe du monde de football 2010 en Afrique du Sud.

Sa musique, un mélange de zouk, hip-hop, salsa et coupé-décalé, à été préférée aux titres plus classiques présentés par Emmanuel Moire et Quentin Mosimann.

« L’identité nationale en prend un coup »

Que lui reproche-t-on ? Certains critiquent le fait qu’il soit africain et que le titre soit «en créole». Sur le site de Jean-Marc Morandini, Kevyn blâme le fait que le chanteur s’exprime « dans ce language » (c’est-à-dire le créole, ce qui n’est pourtant pas le cas dans cette chanson) et déclare qu’« à l’Eurovision, on chante un truc français. Pas des trucs africains», et que « l’identité nationale en prend un coup ».
Sur le site du Figaro un internaute a écrit que : « la discrimination positive nous fait perdre notre identité et c’est vraiment triste ».

D’autres lui reprochent de ne pas être assez connu et donc qu’il y aurait un risque de faire de mauvaises audiences. Nicolas Pernikoff, patron des variétés de France télévision critique ces déclarations : « Il a un véritable talent. […] De plus, il est faux de penser que l’Eurovision ne fait pas de bonnes audiences quand le candidat français n’est pas connu. La preuve, lorsque Virginie Pouchin avait concouru en 2006, les audiences étaient excellentes ».

France Télévision soutient l’artiste. « J’entends aussi çà et là que Jessy Matador est d’origine congolaise. Et alors ? », a déclaré Nicolas Pernikoff.

Jessy Matador n’est pas le premier français noir ou d’origine étrangère à représenter la France à l’Eurovision (Amina, une chanteuse d’origine tunisienne, avait par exemple représenté le pays en 1991). De plus, bien que ce fut le cas dans d’autres chansons, le titre présenté à l’Eurovision n’est pas en créole, contrairement à ce que certaines critiques prétendent. Kali, un chanteur martiniquais avait représenté la France en 1992 avec une chanson en Créole (« Monté la rivié ») et était arrivé 8ème, soit à la même place que Patricia Kaas en 2009.

 Le Myspace de Jessy Matador