Ethiopie : un copilote détourne son propre avion vers Genève

ethiopian_airlines.jpg

Un avion de la compagnie Ethiopian Airlines devant rallier Rome, au départ d’Addis Abeba, a été détourné par le copilote de l’appareil vers l’aéroport de Genève, ce lundi 17 février.

C’est vers 06h00 locales (05h00 GMT) que l’avion éthiopien a atterri à l’aéroport de Genève, en Suisse, après avoir tourné plusieurs fois autour du Lac Léman escorté par des avions militaires, ont indiqué les autorités suisses. Le porte-parole de l’aéroport Bertrand Stämpfli indique que les 202 personnes qui se trouvaient à bord, en majorité d’origine italienne, sont saines et sauves.

Le copilote de l’avion, âgé de 31 ans, a demande l’asile politique à la Suisse, déclarant « se sentir menacé » dans son propre pays, selon Bertrand Stämpfli. Le pirate de l’air éthiopien s’est enfermé dans le cockpit, alors que le commandant de bord s’était rendu aux toilettes. Il a lui-même déclenché le dispositif d’alerte au détournement d’avion qui permet aux contrôles aériens d’identifier l’appareil.

Une fois atterri à Genève, l’avion a été immédiatement encerclé par des véhicules de police et de secours. Le copilote s’est extrait du cockpit en utilisant une corde et s’est immédiatement rendu aux autorités, indique le porte-parole de la police. Des unités spécialisées sont ensuite montées à bord et ont procédé à l’évacuation des passagers qui sont sortis de l’avion les mains en l’air, après un premier contrôle de sécurité.

Le pirate devra être entendu par la police et la justice, mais « techniquement, son infraction est une prise d’otages, la peine correspondante pouvant aller jusqu’à vingt ans de privation de liberté », a indiqué Olivier Jornot, procureur de Genève.

Le vol ET-702, parti d’Addis Abeba à 00h30 locales, devait arriver à Rome à 04h40 locales.