Ethiopie : condamnation d’un journaliste à 18 ans de prison

Les Etats-Unis se sont dit « très inquiets » après la condamnation d’un journaliste en Ethiopie à 18 ans de prison, sur la base d’une législation antiterroriste, rapporte l’AFP. « Les Etats-Unis restent très inquiets à propos du procès et de la peine prononcée contre le journaliste éthiopien Eskinder Nega, ainsi que contre sept autres figures de l’opposition sur la base de la loi antiterroriste du pays », a déclaré la porte-parole du département d’Etat Victoria Nuland dans un communiqué. D’après elle, cette loi est utilisée pour emprisonner des journalistes et des membres de l’opposition.