Ethiopie : Addis Abeba préoccupée par l’hospitalisation du Premier ministre

Le Premier ministre éthiopien Meles Zinawi a été hospitalisé mercredi à Bruxelles. Il dirige le pays depuis 21 ans d’une main de fer. Son absence pourrait remettre en question l’équilibre du régime en place. Une situation qui préoccupe les autorités.

Depuis plusieurs jours, les Ethiopiens n’ont plus aucune nouvelle de leur Premier ministre, Meles Zinawi. Il est introuvable. Il n’a pas participé au sommet de l’Union africaine dimanche et lundi. Selon des sources diplomatiques, Meles Zinawi a été hospitalisé mercredi à Bruxelles, il serait dans un état grave. Son pronostic vital serait même engagé. Mais le porte-parole du gouvernement, Bereket Simon a toutefois démenti l’information, affirmant qu’« il n’est pas dans un état critique mais en bonne santé ».

Meles Zinawi a dirigé l’Ethiopie d’une main de fer depuis la chute de la junte militaire communiste du Derg en 1991. Même si les autorités refusent de dramatiser la situation, elles n’en restent pas moins préoccupées par l’état de santé du Premier ministre. Son absence pourrait en effet avoir des conséquences redoutables sur l’équilibre du régime. A Addis Abeba, on réfléchirait déjà à celui qui pourrait le remplacer, rapporte RFI. Selon la Constitution, si le Premier ministre ne peut plus occuper ses fonctions, c’est le vice-Premier ministre qui doit reprendre les rênes.

Lire aussi :

 Crise dans la Corne de l’Afrique : agir vite avec une vision de long terme

 Somalie : Les secrets d’une invasion

 En Éthiopie, la microfinance se fait attendre dans les villages