Etats-Unis : un policier blanc inculpé du meurtre d’un Afro-américain

Le policier blanc, Ryan Tansing, a été inculpé de meurtre d’un automobiliste noir, Sam Dubose, abattu pour un banal contrôle routier, le 19 juillet dernier.

La question du racisme contre les Afro-américains ressurgit aux Etats-Unis avec dernièrement la multiplication des meurtres raciales commis par la police. L’un des derniers en date a eu lieu le 19 juillet dernier lorsque un Afro-américain, âgé de 43 ans, est abattu par un policier blanc, Ryan Tansing. Ce dernier, âgé à peine de 25 ans, a été inculpé, ce mercredi 29 juillet 2015, pour la mort « insensée » de Sam Dubose, qu’il a abattu lors d’un contrôle routier banal, dans l’Ohio, dans le nord des Etats-Unis, a indiqué le procureur chargé du dossier, estimant qu’il s’agissait d’un acte motivé par la colère.

Jusqu’à présent Ryan Tansing n’a cessé de justifier son acte en affirmant qu’il était en état de légitime défense. Pourtant, des images du meurtre montrent que dans un premier temps, Ray Tensing, avait déclaré aux enquêteurs avoir tiré parce qu’en prenant la fuite en voiture, la victime de 43 ans l’avait entraîné. Alors qu’il ne semblait visiblement pas en danger.

De son côté, le procureur Joseph Deters a été catégorique. « Il n’avait pas affaire à quelqu’un qui était recherché pour meurtre, il avait affaire à quelqu’un qui avait une plaque d’immatriculation manquante », a déclaré à la presse Joseph Deters, procureur du comté de Hamilton, qui évoque une « interpellation assez pourrie ». Selon lui, « s’il commençait à partir en courant, sérieusement, laissez-le partir. Vous n’avez pas à lui tirer dans la tête. Vous ne pourriez pas croire la rapidité avec laquelle il a dégainé son arme et lui a tiré dans la tête. Peut-être une seconde. C’est incroyable. Et tellement insensé », a relevé le procureur, avant de diffuser la vidéo. « Je pense qu’il a perdu son calme parce que DuBose refusait de sortir de son véhicule », analyse le procureur.

Dernièrement, la mort d’une jeune Afro-américaine Sandra Bland avait suscité la controverse dans le pays. Cette dernière avait été retrouvée morte dans sa cellule, trois jours après son arrestation par un policier blanc, pour avoir tout simplement oublié de mettre son clignotant. Depuis août 2014, une dizaine de Noirs ont été tués par des policiers blancs.

Lire aussi :

 [Etats-Unis : le décès d’une jeune noire en prison suscite la controverse

 >https://www.afrik.com/etats-unis-le-deces-d-une-jeune-noire-en-prison-suscite-la-controverse