Etats-Unis : Trump refuse que son personnel soit vacciné

Le Président américain, Donald Trump, a refusé que le personnel de la Maison Blanche soit parmi les premiers à être vaccinés contre le Coronavirus. mais pourquoi ?

Le Président des Etats-Unis d’Amérique, Donald Trump, a procédé à l’annulation du plan de vaccination du personnel de la Maison Blanche contre le Coronavirus, alors que cette opération était prévue dans les prochains jours. Pourquoi Donald Trump a décidé de modifier les plans de vaccination, le question demeure entière.

Alors que les fonctionnaires de la Maison Blanche avaient déclaré précédemment que les hauts responsables de l’administration Trump seraient parmi les premiers à recevoir le vaccin Pfizer/BioNTech, note la BBC, le Président Donald Trump a tout simplement demandé un « ajustement » des plans, synonyme de changement de programme.

Les États-Unis ont approuvé le vaccin, qui offre une protection jusqu’à 95% contre la Covid-19, pour une utilisation d’urgence, lors d’une vaste campagne dont le déploiement est prévu lundi. Toujours selon la BBC, les trois premiers millions de doses sont en cours de distribution dans des dizaines de sites dans les 50 États américains.

L’annonce faite dimanche que le personnel de la Maison Blanche serait parmi les premiers à être vaccinés avait déclenché une vague de critiques sur les réseaux sociaux. Est-ce assez pour justifier la décision de Trump de modifier les plans de vaccination ? Rien n’est moins sûr. Cette décision pouvant toutefois avoir des incidences sur le programme vaccinal anti-Covid aux Etats-Unis.

Pour le moment, les premières doses ont quitté Michigan, dimanche, indique la BBC, ajoutant que les professionnels de la santé et les personnes âgées font la queue pour recevoir les premières injections, au moment où les décès liés à la maladie sont en forte augmentation aux États-Unis, depuis novembre.