Etats-Unis : la ville de Baltimore verse 6,4 millions de dollars à la famille de Freddie Gray

Aux Etats-Unis, la ville de Baltimore a annoncé qu’elle allait verser la somme de 6,4 millions de dollars à la famille de Freddie Gray, mort en avril dernier après son arrestation par la police.

Cinq mois après la mort de Freddie Gray, décédé après son arrestation par la police aux Etats-Unis, la ville de Baltimore est toujours sous tension. Ce mardi 8 septembre 2015, le département des affaires juridiques de la ville a annoncé qu’il s’apprête à verser à la famille du jeune homme de 25 ans la somme de 6,4 millions de dollars, soit 5,7 millions d’euros.

Un acte qui pourrait apaiser les tensions dans la ville. Le Board of Estimates en charge du budget de Baltimore, doit valider le versement qui permettra de mettre un terme à toutes les poursuites au civil. Cependant, les poursuites au pénal ne sont pas abandonnées.

Pour la maire de la ville, Stéphanie Rawlings-Blake, « ce versement ne doit ^pas être interprété comme un jugement de la culpabilité ou de l’innocence des policiers actuellement devant la justice pénale », précisant que ce versement évite « de longs et coûteux frais de justice, il est dans le meilleur intérêt de la ville ».

Les six policiers de la ville impliqués dans la mort de Freddie Gray sont actuellement poursuivis pour plusieurs chefs d’inculpation, dont ceux de meurtre et de violences volontaires. Un tribunal pénal de Baltimore a rejeté, le 2 septembre dernier, les recours qu’ils avaient présenté et ils seront jugés séparément.

Freddie Gray avait été blessé pendant son transfert dans un fourgon de police, dans des circonstances mystérieuses, puis avait succombé à ses blessures, le 19 avril dernier. Sa mort avait suscité, au sein de la communauté noire, colère et indignation. Lors de ses obsèques, des émeutes avaient éclaté.

Lire aussi :

 Etats-Unis : audience des six policiers à Baltimore pour la mort de Freddie Gray