Etats-Unis : Donald Trump en danger de mort ?

Le Président américain Donald Trump

Le Président des Etats-Unis, Donald Trump, pourrait faire face à une grave menace pouvant même porter atteinte à sa vie, en tant que dirigeant de la nation la plus puissante au monde. De quoi s’agit-il ?

Alors qu’il est en pleine campagne présidentielle aux États-Unis, le Président américain a été hospitalisé, pendant que son rival, Joe Biden, qui a tout de même souhaité prompt rétablissement à Donald et Melania Trump, poursuit sa campagne. Testé positif au Covid-19, le Président des États-Unis assure qu’il « va bien ».

Toutefois, ce vendredi 3 octobre 2020, la Maison-Blanche a annoncé que Donald Trump va être admis dans un hôpital de la banlieue de Washington « pour quelques jours », ajoutant que « dans un souci d’extrême prudence, et sur recommandation de son médecin et d’experts médicaux, le Président travaillera depuis les bureaux présidentiels à Walter Reed, ces prochains jours ».

« Le Président Trump conserve un bon moral, présente des symptômes légers, et a travaillé durant la journée », a déclaré sa porte-parole Kayleigh McEnany. Cache-nez bien vissé, sans piper mot, Donald Trump, a quitté, vendredi soir, la Maison-Blanche, par hélicoptère, pour rejoindre l’hôpital Walter Reed, situé à Bethesda, dans l’Etat du Maryland, jouxtant la capitale fédérale.

Tard dans la nuit, depuis l’hôpital militaire situé dans la banlieue de Washington, Donald Trump a tenté de rassurer. «Je pense que ça va! Merci à tous. AMOUR!!!», a écrit le dirigeant, dans un tweet. Sauf que Donald Trump, né le 14 juin 1946, a 74 ans. Le dirigeant est d’un certain âge. Et tout le monde connaît les menaces de la maladie à Coronavirus sur les personnes âgées.

Une létalité tellement élevée qu’on pourrait comprendre que le Président Trump court un risque certain, du fait d’un virus potentiellement dangereux chez les personnes âgées. En espérant que le dirigeant s’en sorte, et qu’après cet épisode, il mettra désormais son masque, lui qui n’hésitait pas à railler certains membres de son entourage qui se présentaient face à lui, avec un cache-nez.

A ce stade, Donald Trump ne se doutait pas que c’est parce que ces gens-là le protégeaient, en tant que personne âgées, respectant les gestes barrières, conformément aux recommandations de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).