Etat d’urgence et couvre-feu dans le sud de la Tunisie

Suite aux affrontements survenus mercredi et jeudi à Douz, dans le sud-est de la Tunisie, le président Moncef Marzouki a décrété l’Etat d’urgence et un couvre-feu de 21 heures à 6 heures du matin.

Le président de la République tunisienne, Moncef Marzouki, a décrété l’Etat d’urgence à Douz, dans le gouvernorat de Kébili, dans le sud-est, suite aux violents affrontements, jeudi et vendredi, entre deux tribus. Par ailleurs, un couvre-feu a été instauré à partir de 21 heures et jusqu’à 6 heures du matin.

« Suite à la dégradation de la situation sécuritaire à Douz, le président de la République a ordonné l’Etat d’ urgence à partir de jeudi 8 mai jusqu’ au 22 mai 2014 », lit-on dans un communiqué présidentiel. D’après la même source, le conflit porte autour d’un lot de terrains. Le conflit a fait des blessés des deux côtés ainsi que dans les rangs des forces de l’ordre déployés dans la zone pour rétablir l’ordre. D’après le directeur de l’hôpital de Douz, Soula Rjab, 23 personnes ont été transportés jeudi vers les urgences pour des soins.

Le ministère de l’Intérieur a exhorté les habitants de la région à respecter l’Etat d’urgence à Douz.