Egypte : Obama suspend le gel sur les livraisons d’armes lourdes

Souhaitant maintenir des liens privilégiés avec l’Egypte, le Président Barack Obama a annoncé, ce mardi, la reprise des livraisons d’armes lourdes, gelées après la répression sanglante contre les partisans du Président Mohamed Morsi.

Les Etats-Unis revoient leur position. Après avoir gelé les livraisons d’armes lourdes à l’Egypte, Barack Obama a décidé, ce mardi 31 mars 2015, de reprendre la fourniture en matériel militaire lourd, dans un contexte de lutte contre les djihadistes du groupe Etat islamique. L’Egypte se positionne, depuis plusieurs semaines, au premier rang de cette lutte, notamment au Yémen.

Intérêts communs

Barack Obama a annoncé au Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi la levée du gel sur la livraison de 12 avions de chasse F-16, 20 missiles Harpoon ainsi que des pièces pour chars Abrams M1A1. Une décision qui, selon le gouvernement américain, doit permettre de répondre aux intérêts communs des deux pays dans une région instable. Par ailleurs, lors de son entretien avec Abdel Fattah al-Sissi, Barack Obama a annoncé qu’il continuerait à demander une aide annuelle de 1, 3 milliard de dollars pour l’Egypte au titre de l’assistance militaire.

Les Etats-Unis allouent chaque année 1,5 milliard de dollars d’aide à l’Egypte, dont 1,3 milliard dans le domaine militaire. Une partie de celle-ci avait été gelée après la répression sanglante contre les partisans du Président islamiste Mohamed Morsi, destitué par l’armée le 3 juillet 2013.

L’annonce américaine intervient moins de deux mois après la signature d’un accord entre la France et l’Egypte portant sur l’exportation de 24 avions de combat français Rafale.