Egypte : nouvel attentat près d’une station de métro au Caire, un mort

Au moins une personne est morte, ce vendredi matin, dans une attaque à la bombe, près d’une station de métro du Caire. L’attentat a eu lieu quelques heures à peine après une attaque contre le QG de la police dans le centre de la capitale.

Un engin explosif a détoné, tôt ce matin, a proximité d’une station de métro, dans le quartier de Dokki, au Caire. Au moins une personne a perdu la vie dans ce nouvel attentat, le troisième en moins de 48 heures.

Plus tôt dans la matinée de ce vendredi, peu après 06h30, ce sont au moins quatre personnes qui ont été tuées dans une attaque contre le QG de la police, en plein centre-ville de la capitale. Selon un nouveau bilan, le nombre de blessés est passé de 35 à plus de 70.

La détonation a provoqué « un cratère profond trouant la chaussée devant le bâtiment, dont la façade était partiellement détruite. La rue était recouverte de débris de verre, de fer et de bois, tandis que le portail du bâtiment avait été soufflé », rapporte un journaliste de l’AFP présent sur les lieux.

Ces deux nouveaux attentats surviennent au lendemain de l’attaque d’un poste de contrôle routier qui a causé la mort de cinq policiers. Depuis que l’armée a destitué en début juillet le Président islamiste Mohamed Morsi, l’Egypte connaît une vague d’attentats de plus en plus meurtriers.

Ce triple attentat, en moins de 48 heures, intervient à la veille des célébrations du troisième anniversaire de la révolte ayant contraint Hosni Moubarak à la démission. L’Egypte s’apprête à commémorer la « révolution du 28 janvier » sous haute tension, dans un pays divisé.