Egypte : nouvel attentat à la bombe dans le Sinaï, 20 policiers blessés

Une explosion visant un véhicule transportant des policiers a eu lieu, ce jeudi, dans le Sinaï en Égypte. Selon un bilan encore provisoire, 20 policiers ont été blessés.

Le Sinaï égyptien est, depuis plusieurs mois, le théâtre d’attentats à la bombe visant les forces de sécurité du pays. Ce jeudi, une bombe a explosé au moment du passage d’un car transportant des policiers. Selon des responsables de la police, la bombe a été déclenchée à distance au passage du véhicule transportant les policiers partant en vacances, près de la ville d’Al-Arich, chef lieu du Sinaï. Le bilan fait état de 20 policiers blessés, mais ce bilan risque de s’alourdir dans les prochaines heures.

Parmi les blessés, on dénombre un civil, selon le porte-parole du ministère de la Santé, Hossam Abdel Ghaffar. Trois d’entre eux sont dans un état critique. Cet attentat à la bombe intervient quelques heures après le décès d’un capitaine de police tué par balle à son domicile, par des assaillants en moto, dans la ville de Beni Soueilf, près du Caire.

Depuis la chute du Président Mohamed Morsi, en juillet 2013, les attaques contre les forces de l’ordre se sont multipliées. Les djihadistes agissent en représailles à l’arrestation des partisans de la confrérie des Frères musulmans d’où est issu Mohamed Morsi. Des centaines de policiers et de soldats ont été tués dans des attaques djihadistes, principalement dans le Nord-Sinaï.

Le Sinaï est une région située dans l’est de l’Égypte. Elle constitue le fief du groupe djihadiste Ansar Beït al-Maqdess qui, depuis peu, s’est rebaptisé « Province du Sinaï » afin de marquer son allégeance au groupe État islamique.