Egypte : Moubarak risque la pendaison

Interpellé dans le cadre d’une enquête judiciaire sur la violente répression contre les manifestants, l’ancien président égyptien Hosni Moubarak pourrait être condamné à la pendaison s’il est reconnu coupable, selon le Président de la cour d’appel du Caire, Zakaria Chalach, rapporte le quotidien gouvernemental, Al-Ahram. S’il n’y a pas eu préméditation, il sera condamné à la prison à vie, a-t-il précisé. L’enquête devrait durer au moins six mois, a indiqué la télévision d’Etat, citant un responsable du ministère public, et le procès au minimum un an.