Egypte : malaise des juges face au procès de Moubarak

Le juge Mustapha Hassan Abdallah, président du tribunal chargé de juger l’ex-président égyptien Hosni Moubarak, a transmis l’affaire à la Cour d’appel du Caire, rapportent les médias locaux. Il a indiqué avoir pris cette mesure en raison du malaise que lui inspire cet épineux dossier judiciaire. L’ex-dirigeant égyptien est poursuivi pour sa complicité dans la mort de 800 manifestants lors des 18 jours du soulèvement à son encontre. En première instance, Hosni Moubarak et son ministre de l’Intérieur Habib al Adli avaient été condamnés à la prison à vie.