Egypte : les Frères musulmans ne veulent pas participer au pouvoir « pour le moment »

Les Frères musulmans, principale force d’opposition, interdite mais tolérée, ont affirmé ce mercredi, qu’ils ne recherchaient pas le pouvoir, malgré leur participation à la contestation qui dure depuis trois semaines contre le régime du président Hosni Moubarak, rapporte Le Nouvelobs. »Les Frères musulmans ne recherchent pas le pouvoir. Nous ne voulons pas y participer pour le moment », a affirmé Mohamed Moursi, un haut responsable du mouvement, lors d’une conférence de presse au Caire. « Ce n’est pas une personne, un parti ou un groupe qui mène les manifestations. Personne ne peut prétendre qu’il mène la foule », a-t-il ajouté.