Egypte : le parti Nour prêt à participer à la rédaction de la Constitution

Le parti égyptien Nour, deuxième formation islamiste après les Frères musulmans, s’est dit prêt ce mardi à participer à la rédaction de la Constitution, rapporte Le Figaro. Une initiative qui sera à l’avantage du nouveau régime qui est toujours en conflit avec les partisans du président renversé Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans. Toutefois dans son communiqué, Nour émet ses réserves sur le fait que ces amendements constitutionnels se feraient avec un président intérimaire nommé et non élu. Le parti souhaite aussi le maintien de certaines dispositions constitutionnelles. « En dépit de tout cela, le parti n’a pas d’objection à participer au comité des Cinquante de défense des droits de la nation et de la Constitution », selon le communiqué.