Egypte : le ministre de la Justice démissionne après des propos ségrégationnistes

Le Premier ministre égyptien Ibrahim Mahlab a accepté, lundi, la démission de son ministre de la Justice après les propos ségrégationnistes de ce dernier. Mahfoudh Saber a affirmé que la fonction de magistrat était réservée à une certaine élite. La fonction de juge est trop prestigieuse pour être confiée à un fils de balayeur, avait notamment estimé le ministre égyptien, interrogé samedi dernier, sur le plateau d’une chaîne de télévision, déclenchant des réactions outrées sur les réseaux sociaux.