Egypte : le chef de la CIA en visite au Caire

Le directeur de la CIA, Paul Brennan, a rencontré le Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi au Caire lors d’une visite qui n’avait pas été annoncée.

Selon un communiqué de la Présidence au Caire, Paul Brennan a discuté avec le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, des conflits qui sévissent au Moyen Orient et des efforts conjoints américains et égyptiens pour « éradiquer le terrorisme »

Abdel Fattah al-Sissi et Paul Brennan « ont discuté des manières de renforcer les relations bilatérales », « souligné les liens très forts et l’importance des relations stratégiques qui unissent les deux pays et ont convenu de poursuivre leurs consultations et de coordonner leurs actions (…) notamment dans les zones en proie à des conflits au Moyen Orient et pour éradiquer le terrorisme », selon la Présidence.

Les relations entre Washington et le Caire, un allié historique dans la région, s’étaient légèrement refroidies depuis que Al-Sissi, alors chef de l’armée, avait destitué, le 3 juillet 2013, le Président islamiste élu Mohamed Morsi.

Les relations entre les deux pays ont repris leur caractère normal fin mars, quand le Président américain Barack Obama avait annoncé la reprise des livraisons d’armes lourdes, gelées après la répression sanglante contre les partisans du Président islamiste déchu.

De son coté, le Caire a été en premières lignes de l’annonce, le 29 mars, par la Ligue arabe, de la création d’une future force arabe permanente qui combattra principalement les groupes armés dans la région, en particulier l’organisation Etat islamique.

Par ailleurs, l’Egypte fournit actuellement un important soutien à la coalition militaire dirigée par Ryad qui bombarde quotidiennement les positions de la rébellion chiite des Houthis au Yémen.

L’Egypte est d’ailleurs un partenaire solide de l’Arabie Saoudite. La semaine dernière, les deux pays ont convenu de coopérer au niveau militaire et tenir une manœuvre stratégique de grande envergure au royaume.