Egypte : l’un des fils de Morsi jugé pour possession et consommation de drogue


Lecture 1 min.
arton38322

L’un des fils du président égyptien destitué Mohamed Morsi sera jugé pour possession et consommation de drogue.

Il s’appelle Abdallah Morsi. Il est l’un des fils du président déchu Mohamed Morsi. Agé à peine de 19 ans, il va être jugé pour possession et consommation de drogue. Il comparaîtra avec un ami, Mohammed Emad, 24 ans. Les deux jeunes hommes ont été interpellés en possession de deux joints de cannabis, selon des sources.

Ils ont été arrêté le Le 1er mars dans une voiture stationnée en bord de route au nord du Caire. Ils avaient été relâchés le lendemain après des tests d’urine et sanguins qui se sont révélés positifs, selon les sources judiciaires. De son côté, l’autre fils de Mohamed Morsi, Oussama, avait nié les accusations qui pesaient contre son frère, évoquant une affaire « fabriquée pour diffamer la famille du président Morsi ». On ignore la date de leur procès pour le moment.

Une arrestation du fils de l’ancien chef d’Etat qui devraient sans doute défrayer la chronique en Egypte. Depuis sa destitution, ses partisans continuent régulièrement de manifester, réclamant son retour au pouvoir. Mais pour le moment les autorités n’ont pas l’intention de le libérer, le maintenant en détention avec d’autres responsables Frères musulmans dans un endroit secret.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter