Egypte : l’ultimatum donné aux pro-Morsi expire

Les partisans du Président déchu le 3 juillet dernier par l’armée, Mohamed Morsi, ont appelé ce dimanche à de nouvelles manifestations en Egypte. Cet appel coïncide avec l’expiration de l’ultimatum que les autorités égyptiennes avaient fixé. l’on apprend qu’elles s’apprêtent à disperser de force les sit-in du Caire. Les manifestants se sont barricadés avec des femmes et des enfants et réclament depuis un mois le retour au pouvoir de leur leader Mohamed Morsi. Ce dernier a été déchu et arrêté par l’armée, le 3 juillet dernier.
La Communauté internationale, l’Union européenne et les Etats-Unis ont tenté des médiations, en vain. L’on craint un bain de sang en Egypte où près de 300 personnes ont été tuées en pratiquement un mois.