Egypte : l’attaque d’un navire de l’armée au Sinaï revendiquée par Daesh

Un bateau de la marine égyptienne dans la péninsule du Sinaï a été la cible d’une attaque ce jeudi. Cette nouvelle attaque en Egypte a immédiatement été revendiquée par le branche égyptienne du groupe Etat islamique.

Les attaques terroristes se multiplient en Egypte particulièrement dans la région du Sinaï. Ce jeudi, un bateau de la marine a été la cible d’une attaque au missile, selon l’armée égyptienne. Quelques heures après, la branche égyptienne du groupe Etat islamique a revendiqué l’attaque selon le site américain SITE. Le bateau de la marine a pris feu au moment des affrontements entre les djihadistes et les militaires.

Une version des faits qui diverge de celle d’un témoin présent dans la bande de Gaza qui affirme que « le patrouilleur de l’armée avait été frappé à plus de 3 km de la côte ». A la suite de l’explosion, des navires de la marine sont allés portés secours à l’équipage du bateau endommagé. Un énorme nuage de fumée se dégageait alors du bateau. Cette attaque intervient cinq jours après que le consulat du Caire a été la cible d’une attaque à la voiture piégée qui a coûté la vie à une personne.

Les djihadistes lors de leurs dernières attaques ont utilisé des missiles téléguidés pour ainsi visé des chars ou des véhicules de l’armée. Ces attaques visent essentiellement la capitale ainsi que la région du Sinaï, qui constitue le fief de l’Etat islamique en Egypte. Cependant, certaines de leurs attaques sont déjoués par l’armée comme celle contre un avant-poste militaire reliant la capitale à la ville de Suez.

Depuis le chute de Mohamed Morsi, l’armée doit faire face aux attaques djihadistes visant les forces de l’ordre, qui agissent en représailles à la répression menée contre les militants de l’ancien Président. Le groupe Etat islamique a tué des centaines de policiers et des soldats depuis juillet 2013.