Egypte : face au terrorisme, le général Sissi sort de son mutisme


Lecture 2 min.
arton36217

Le chef de l’armée égyptienne, le général Abdel Fattah al-Sissi, a promis ce jeudi que les autorités combattraient le terrorisme, appelant les Egyptiens à ne pas avoir peur.

Le général Abdel Fattah al-Sissi, chef de l’armée égyptienne, et homme fort de l’Egypte, est sorti, ce jeudi, de son mutisme face à la multiplication des attaques terroristes qui frappent le pays. Dans un discours, lors d’une cérémonie militaire, il a promis que son pays « ferait face au terrorisme », au lendemain de la désignation des Frères musulmans comme « organisation terroriste ».

« Pas d’inquiétude ni de peur, nous nous sacrifierons pour vous, l’armée se sacrifiera pour l’Egypte et les Egyptiens et celui qui vous touchera, nous l’éliminerons », a déclaré Abdel Fattah al-Sissi. « Ne laissez pas ces horribles actes terroristes vous affecter », a-t-il ajouté. « Vous souhaitez la liberté et la stabilité, cela ne s’obtient pas facilement et vous devez faire confiance à Dieu, à vous-mêmes, et à votre armée et votre police, car nous sommes capables de remettre l’Egypte sur la voie de la stabilité, de la sécurité et du progrès », a assuré le responsable militaire.

Ces déclarations du général Sissi, également ministre de la Défense et vice-Premier ministre, interviennent quelques heures après l’explosion d’une bombe au Caire, blessant cinq personnes dans un bus, et deux jours après un attentat-suicide à la voiture piégée contre un bâtiment de la police, dans le delta du Nil, qui a fait 15 morts. Cette attaque a été revendiquée par un groupe jihadiste disant s’inspirer d’Al Qaïda.

Depuis le renversement de Mohamed Morsi, le 3 juillet, l’Egypte est régulièrement le théâtre d’attentats. Sans compter les affrontements entre pro et anti-Morsi qui éclatent de façon imprévisible dans le pays, qui peine toujours à retrouver ses marques.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter