Egypte : Essam Karika et ses « insultes » au roi Mohammed VI du Maroc

Après avoir été accusé par de nombreux Marocains, notamment sur les réseaux sociaux, d’insultes envers le roi Mohammed VI, le chanteur égyptien Essam Karika vient de faire son mea culpa.

Le chanteur égyptien Essam Karika, qui a été accusé par de nombreux Marocains, notamment sur les réseaux sociaux, d’insultes envers le roi Mohammed VI, vient de faire son mea culpa.

Dans une vidéo publiée sur son compte Instagram, le chanteur affirme que sa chanson « Raajel Daah » (cet homme là) n’était pas une insulte au roi du Maroc. Le musicien a insisté que si cela avait été compris comme tel, il tenait à présenter ses excuses au roi et au peuple marocain. Soulignant avoir voulu être sincère, Essam Karika a indiqué que son intention n’a jamais été de blesser quiconque.

Si le chanteur égyptien Essam Karika subit un lynchage de la part de ses fans au Maroc, qui l’accusent de nuire au souverain et à leur pays, Cheb Khaled, le musicien algérien surnommé roi du rai, lui, ne rate aucune occasion pour prouver qu’il a beaucoup d’affinités avec le Maroc. Au cours d’une interview accordée à France 24, l’Algérien en a profité pour revenir sur ses liens intimes avec le royaume et évoquer sa nationalité marocaine. Cheb Khaled, qui est bien adoré dans le royaume, a même confirmé que le roi Mohammed VI lui a accordé la nationalité marocaine depuis quelques années.

« Toute décision du Souverain est publiée dans le Bulletin officiel. C’est officiel, j’ai la nationalité marocaine (…). Cela ne me dérange pas pour autant. Même sans passeport et sans nationalité, je me sens Marocain à part entière », a indiqué le musicien. Ce qui prouve toute de même que le roi du Maroc a l’estime des musicien du Maghreb et le leur rend à merveille.