Egypte : découverte de la tombe d’une prêtresse du temps des pharaons

Des archéologues égyptiens ont découvert au sud du Caire la tombe d’une prêtresse de l’Ancien Empire ornée de rares peintures murales bien conservées.

Des archéologues égyptiens ont découvert au sud du Caire la tombe d’une prêtresse de l’Ancien Empire ornée de rares peintures murales bien conservées.

La tombe de Hetpet, prêtresse pour la déesse de la fertilité Hathor, a été découverte dans un cimetière proche des pyramides de Guizeh par une équipe d’archéologues égyptiens dirigée par Mostafa Waziri, secrétaire général du conseil suprême des Antiquités. Khaled al-Anani, ministre des Antiquités, a indiqué que ce cimetière renferme les tombes de hauts responsables de la Ve dynastie des pharaons, ajoutant que certaines de ces tombes ont été excavées lors de précédentes missions archéologiques.

Khaled al-Anani a par ailleurs indiqué que le style architectural de la tombe, ses décorations, ses peintures murales colorées et l’entrée menant à une pièce en forme de « L » avec un bassin, sont propres à cette époque. « Hetpet est représentée sur des peintures murales très bien conservées en train de pêcher et de chasser ».

Expliquant que sur les parois figurent aussi des scènes de performances musicales, de danse et deux singes, dont l’un danse devant un orchestre, le ministre égyptien des Antiquités a ajouté que les fouilles allaient se poursuivre dans cette zone, avec l’espoir de faire de nouvelles découvertes.