Egypte : cinq policiers tués dans une attaque

Des hommes armés ont tué, tôt ce jeudi matin, cinq policiers au niveau d’un poste de contrôle, au sud du Caire.

Des individus armés, à bord de deux motos, ont tiré à l’arme automatique sur cinq policiers à hauteur d’un poste de contrôle à Beni Suef, situé à une centaine de km au sud du Caire. Les cinq agents n’ont pas survécu, selon un communiqué du ministère de l’Intérieur. Deux autres policiers ont été blessés dans cette même attaque.

Les autorités déplorent la multiplication des attaques contre les forces de l’ordre depuis la destitution de Mohamed Morsi. L’on dénombre plusieurs dizaines de policiers et militaires tués durant ces six derniers mois, tout particulièrement dans la péninsule du Sinaï. Une zone classée rouge, où sévissent des groupes terroristes dont certains seraient liés à Al-Qaïda.

Ces groupes terroristes ont revendiqué la quasi-totalité des attaques à main armée ou à la bombe. Ils disent agir en représailles à la vague de répression contre les Frères musulmans et les pro-Morsi qui a suivi la destitution du dirigeant élu démocratiquement. Plus d’un millier de manifestants avaient été tués. Toutefois, le gouverneur de Beni Suef accuse les Frères musulmans d’être à l’origine de cette nouvelle attaque.

A ce jour, plusieurs milliers de Frères musulmans et de manifestants pro-islamistes sont emprisonnés, dont Mohamed Morsi qui encourt la peine de mort dans divers procès.