Egypte : attentat à la bombe au Caire, deux morts


Lecture 1 min.
arton46882

Une bombe lancée par des inconnus a tué, ce jeudi, deux civils égyptiens à l’entrée d’un centre de loisirs pour jeunes, dans la banlieue du Caire.

L’Egypte ne cesse d’être la cible d’attentats. Ce jeudi 19 mars 2015, le Caire a été visé par un nouvel attentat à la bombe. Un engin explosif a été lancé par des inconnus à l’entrée d’un centre de loisirs où deux civils ont perdu la vie : le gardien du bâtiment ainsi qu’une personne assise à ses côtés.

Vague d’attentats

Depuis que l’armée a destitué le Président Mohamed Morsi, en 2013, l’Egypte est quasi-quotidiennement victime d’attaques. Des petites bombes rudimentaires explosent quotidiennement au Caire, visant notamment des commerces appartenant à des étrangers, des banques, des opérateurs de téléphonie mobile ou encore des hypermarchés, provoquant que des dégâts matériels. Les autres villes du pays ne sont pas épargnées. D’autres attentats ont également été perpétrés faisant de nombreuses victimes, notamment des soldats et des policiers, dans le nord de la péninsule du Sinaï, région qui constitue le bastion de la branche égyptienne du groupe Daesh, Ansar Beït al-Maqdess.

Ce groupe déclare régulièrement agir en représailles à la sanglante répression visant les partisans de Mohamed Morsi, depuis plus d’un an. Les membres de ce groupe souhaitent créer en Egypte une province du califat proclamé par Daesh dans une partie de la Syrie et de l’Irak . Selon les experts, ces attentats marquent la volonté de leurs auteurs de créer un sentiment d’insécurité pour les investisseurs étrangers à l’approche d’une conférence économique internationale à Charm el-Cheikh.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter