Egypte : affrontements entre pro et anti-Morsi au Caire

Les pro-Morsi n’abdiquent pas. Ils ont manifesté ce mardi au Caire, réclamant le retour du Président Mohamed Morsi. Une manifestation émaillée par des attaques de la part des anti-Morsi qui ont chargé ceux qui sont du côté du Président déchu.

Des partisans du Président déchu Mohamed Morsi ont été attaqués par les habitants du centre du Caire, ce mardi, lors d’une marche en direction du ministère de l’Intérieur. Les partisans du nouveau pourvoir mis en place par l’armée ont lancé des pierres en direction des manifestants pro-Morsi et les ont bombardés de bouteilles depuis leurs balcons.

Face à la violence des heurts, la police est intervenue en tirant des grenades lacrymogènes contre les manifestants islamistes pour les contraindre à se disperser. Des femmes et des enfants participant au cortège se sont vus prendre à partie par les habitants qui les ont d’abord insultés et traités de « terroriste », avant de leur lancer des projectiles. Selon un journaliste de Reuters, deux hommes armés de machettes ont poursuivi les manifestants pro-Morsi. Ces violences ont eu pour conséquence de faire fuir les femmes et les enfants de la marche.
Ces violences interviennent au lendemain de la décision de la justice égyptienne de prolonger de 15 jours la détention préventive du Président déchu Mohamed Morsi. Il est inculpé pour implication présumée dans des opérations imputées au Hamas, visant les forces de l’ordre, lors de la révolte contre le Président Hosni Moubarak, en 2011.