Egypte : 7 morts dans l’attentat-suicide contre un hôtel du Sinaï

Au moins sept personnes ont été tuées dans l’attentat-suicide perpétré, mardi, contre un hôtel du Sinaï, en Egypte. L’attaque a été revendiquée par l’organisation de l’Etat islamique (EI).

L’Egypte de nouveau ensanglanté par un nouvel attentat. Au moins sept personnes ont péri dans l’attaque-suicide perpétrée, mardi, contre un hôtel du Sinaï. Deux juges et quatre policiers ont été tués, a annoncé le ministère de la Santé. Le bilan était initialement d’un mort.

L’attaque, perpétrée dans la nuit à Al-Arich, chef-lieu du Nord-Sinaï, alors que l’hôtel abritait des magistrats chargés de superviser le scrutin des élections législatives en cours en Egypte, a été revendiquée par l’organisation de l’Etat islamique. Plusieurs personnes ont également été blessées, selon des responsables de sécurité. Cet attentat intervient au lendemain du premier tour du scrutin conduit dans la moitié des provinces de l’Egypte. Il s’agit de l’une des nombreuses étapes d’un processus électoral de près de deux mois pour élire les 596 députés au Parlement égyptien.

Il faut dire que dans cette zone, l’armée égyptienne est confrontée à une insurrection très meurtrière de groupes terroristes appelés Province du Sinaï de l’organisation de l’Etat islamique. Cette branche de l’EI commet en effet régulièrement des attaques visant les forces de l’ordre.

Depuis la chute de l’ancien Président Mohamed Morsi, l’Egypte est confrontée à une vague d’attentats, qui visent particulièrement les forces de l’ordre. Les groupes armés qui perpétuent ces attentats affirment agir en représailles à la destitution de l’ancien chef de l’Etat, issu de la confrérie des Frères musulmans, par l’actuel Président Abdel Fattah al-Sissi.