Egypte : 230 militants anti-Moubarak écopent de la prison à vie


Lecture 1 min.
arton45772

La justice égyptienne a condamné à la prison à vie, ce mercredi, deux cent trente militants de la révolte qui a chassé Hosni Moubarak du pouvoir en 2011.

La prison à vie pour les deux cent trente militants anti-Moubarak. La décision rendue par le tribunal intervient deux jours après la confirmation de la condamnation à mort de 183 pro-Morsi par un tribunal égyptien. Parmi les condamnés à la prison à vie figure Ahmed Douma, un des leaders de la révolte qui a chassé Hosni Moubarak du pouvoir en 2011. Hormis la condamnation à vie de ces militants, trente-neuf mineurs ont été condamnés à 10 ans de prison par le même tribunal pour des heurts entre manifestants et forces de l’ordre, en 2011.

Depuis l’arrivée au pouvoir d’Abdel Fattah al-Sissi, les condamnations se multiplient, particulièrement envers les militants anti-Moubarak et les Frères musulmans. Ces procès de masse ont suscité l’indignation de la communauté internationale. Ainsi, l’organisation des Nations Unies évoquait un « procès sans précédent dans l’histoire récente ».

Jamais un tribunal n’avait prononcé de peine aussi lourde à l’encontre de militants des mouvements laïcs et libéraux qui ont chassé Hosni Moubarak du pouvoir. Ces décisions de justice qu’elles soient à l’encontre des Frères musulmans ou de militants anti-Moubarak, sont jugées sélectives, selon des organisations non gouvernementales. Selon elles, le pouvoir judiciaire est instrumentalisé et hors de contrôle.

L’ex-Président Hosni Moubarak a été blanchi, le 29 novembre 2014, de l’accusation de complicité de meurtres qui pesait sur lui. Il était poursuivi après la mort de centaines de manifestants durant la révolte de 2011 qui a mis fin à ses trente années de pouvoir.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter