Egypte: 18 formations politiques s’allient au Parti de la Liberté et de la Justice

Dix huit formations politiques égyptiennes, rassemblées autour du Parti de la Liberté et de la Justice issu des Frères musulmans, se sont accordées mardi sur une plateforme commune pour les élections législatives de septembre, rapporte l’AFP. Parmi ces formations politiques figurent le Wafd (libéral), le Tagammou (gauche) et Al-Nour (salafiste), a indiqué la confrérie sur son site internet et l’agence officielle Mena. Certaines d’entre elles ne sont pas encore légalisées. Elles vont élaborer « un projet de loi électorale pour les législatives garantissant une plus large représentation des partis et des forces politiques ». Les Egyptiens doivent élire au mois de septembre leurs nouveaux députés qui seront chargés par la suite de rédiger une nouvelle constitution. Le Premier ministre, Essam Charaf, a évoqué dimanche dernier l’idée d’un report du scrutin pour permettre à tous les partis politiques de se structurer. Le pays est dirigé depuis la chute du régime de Hosni Moubarak le 11 février par le Conseil suprême des forces armées.