Ebola : un premier mort aux Etats-Unis

Le patient libérien admis le 28 septembre dans un hôpital américain est décédé, ce mercredi, du virus Ebola.

Un patient touché par le virus Ebola est décédé, ce mercredi, à l’hôpital de Dallas, une première aux Etats-Unis depuis le début de l’épidémie en Afrique de l’Ouest. Il s’agit d’un Libérien, Thomas Eric Duncan, premier patient chez qui le virus a été diagnostiqué hors d’Afrique.

« C’est avec une profonde tristesse que nous informons du décès de Thomas Eric Duncan, ce matin à 7h51 », a indiqué une porte-parole de l’hôpital texan, rapporte Nbcphiladelphia.com. Il a été admis à l’hôpital de Dallas le 28 septembre, soit plus d’une semaine après son retour du Liberia, un des pays d’Afrique de l’Ouest les plus touchés par la fièvre hémorragique.

Thomas Eric Duncan avait été renvoyé chez lui après son premier passage aux urgences, alors qu’il était contagieux. Résultat : 48 personnes ayant été en contact avec la victime sont actuellement surveillées de près par les autorités sanitaires. Parmi elles, 10 sont considérées à haut risque d’infection, trois membres de sa famille et sept personnels soignants.