Ebola : le FMI fait don de 100 millions de dollars aux trois pays touchés


Lecture 2 min.
arton45803

Le Fonds Monétaire International a décidé, jeudi, d’accorder un don de 100 millions de dollars aux trois pays d’Afrique de l’Ouest les plus affectés par l’épidémie d’Ebola afin d’alléger le fardeau de leur dette.

Le Fonds Monétaire International (FMI) a décidé, ce jeudi 5 février 2015, de débloquer un don de 100 millions de dollars pour la Guinée, la Sierra Leone et au Liberia, les trois pays d’Afrique de l’Ouest les plus affectés par l’épidémie d’Ebola. L’objectif : alléger le fardeau de leur dette vis-à-vis de l’institution. « Ce n’est pas dans nos activités traditionnelles de faire des dons. Mais nous faisons ça parce que ces trois pays traversent une épreuve extrêmement difficile », a annoncé la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, lors d’une conférence de presse.

Cette coquette somme existe dans le cadre d’un nouveau fonds créé par le FMI pour aider les pays à faire face à des épidémies. « Ce don de 100 millions de dollars, qui s’inscrit dans un plan anti-Ebola de 300 millions de dollars annoncé par le G20, à Brisbane, en novembre, doit permettre à ces trois pays d’effacer la dette et les intérêts qu’ils doivent au FMI dans les prochaines années », a ajouté le porte-parole du Fonds, Gerry Rice, lors de cette même conférence de presse.

Le FMI est « la première institution internationale à accorder un allègement de dette à ces trois pays », s’est félicitée Christine Lagarde. Ces 100 millions ne représentent toutefois qu’un gros cinquième de la dette totale due par ces trois pays à l’institution et qui s’élève à 469,1 millions de dollars, selon le site du Fonds. En attendant, Ebola continue de faire des victimes. La maladie, qui n’a toujours pas de vaccin pour l’éradiquer, a fait déjà plus de 8 000 morts.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter