Ebola : le Bénin en état d’alerte

Le Bénin est en état alerte s’agissant de la fièvre Ebola. La ministre béninoise de la Santé a appelé, ce mardi, la population à se rendre dans des centres de santé en cas de fièvre, afin de se faire soigner.

Face au virus Ebola qui menace chaque jour un peu plus l’Afrique de l’Ouest, le Bénin préfère prend les devants. La ministre béninoise de la Santé, Dorothée Kindé Gazard, a lancé, ce mardi, un appel à la population pour qu’elle se rende dans les centres de santé les plus proches en cas de fièvre, afin d’être pris en charge. « Bien qu’aucun cas de fièvre due au virus d’Ebola n’est encore enregistré sur le territoire béninois, nous avons pris des dispositions pour une riposte efficace contre l’épidémie », a-t- elle déclaré lors d’un point de presse à Cotonou, capitale économique béninoise.

Ces dispositions constituent, selon la responsable politique, une adaptation des stratégies relatives aux conclusions de la Conférence de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), à propos de cette épidémie, qui a eu lieu les 2 et 3 juillet à Accra, au Ghana.

L’épidémie Ebola a tué plus de 670 personnes dans trois pays d’Afrique de l’Ouest, depuis le début de l’année, selon l’OMS. L’épidémie continue de s’étendre dans la région, avec un premier cas détecté la semaine dernière au Nigeria.