Ebola : la Réunion enregistre son premier cas suspect, non contagieux

De retour d’Afrique de l’Ouest avec une forte fièvre, une pharmacienne a été hospitalisée, vendredi soir, à la Réunion. Son cas ne serait pas contagieux.

Premier cas suspect de fièvre à virus Ebola à la Réunion. Il s’agit d’une pharmacienne qui a été hospitalisée, vendredi 12 décembre 2014, au soir, à Saint-Denis, alors qu’elle rentrait d’un séjour en Afrique de l’Ouest avec une forte fièvre.

Cette pharmacienne rentrait ainsi d’une mission humanitaire en Afrique de l’Ouest, plus précisément en Guinée où la maladie a fait son apparition en fin décembre 2013. Elle a été prise en charge vendredi, saisie d’une forte fièvre, elle a été prise en charge par le les services médicaux, venus la chercher à son domicile dans le sud de la Réunion, avant de l’hospitaliser au CHU de Saint-Denis, en raison de son récent séjour dans cette région frappée par l’épidémie de fièvre hémorragique.

Il s’agit là du premier cas suspect de fièvre hémorragique à virus Ebola à La Réunion, mais qui reste cependant à être confirmé par les services sanitaire de l’île. Toutefois, le préfet a indiqué, ce samedi, que ce cas n’était pas contagieux. En attendant les résultats des analyses, lundi.