Ebola : la France accueille un employé de l’ONU infecté en Sierra Leone

La France a accueilli un employé d’une agence de l’Organisation des Nations Unies infecté par le virus Ebola en Sierra Leone.

La France a accueilli, à l’hôpital militaire Bégin, un employé d’une agence de l’Organisation des Nations Unies (ONU) infecté par le virus Ebola en Sierra Leone. Le malade, arrivé samedi, devra recevoir le traitement contre le virus Ebola.

Dans un communiqué, le ministère français de la Santé a annoncé samedi soir que « les autorités françaises ont accepté de répondre favorablement à la demande de l’Organisation Mondiale de la Santé ». Le ministère, qui précise qu’aucun autre cas d’Ebola n’est confirmé sur le territoire française, indique que « la personne a fait l’objet d’une évacuation sanitaire médicalisée et sécurisée par avion spécial. L’ensemble du circuit de prise en charge a été sécurité, depuis le décollage de Freetown et le voyage en avion jusqu’à son hospitalisation ».

La ministre de la Santé Marisol Touraine a saisi l’opportunité pour rappeler que « la France est pleinement engagée dans la lutte contre la terrible épidémie d’Ebola qui frappe l’Afrique de l’Ouest et tient ses engagements internationaux de prise en charge médicale des personnels humanitaires mobilisés ».

Le patient dont le sexe n’est pas précisé, reçoit des soins médicaux attentifs dans une chambre dédiée à l’hôpital d’instruction des armées Bégin à Saint-Mandé, au Val-de-Marne, où il a été placé en isolement.